Browse By

Financer sa reconversion professionnelle : Quelles sont les possibilités ?

Une fois franchi le pas de la reconversion professionnelle, beaucoup de personnes se demandent comment financer son projet ? Plusieurs instances peuvent vous aider à financer votre projet de formation, cela va dépendre de votre situation.

Se faire financer grâce à Pôle emploi

Un projet de reconversion professionnelle peut être financé de différentes
façons, pôle emploi est le premier acteur qui permet de financer des formations.

Lorsque vous êtes au chômage et que vous envisagez de reprendre une formation, qui soit complémentaire à notre cursus de départ ou qui au contraire change totalement, il faut au préalable en parler avec votre conseiller. Il pourra vous orienter sur les différentes formations et en fonction participer au financement. Ils proposent maintenant des formations sur l’aide à la création d’entreprise, la chambre de commerce et d’industrie a également une bonne formation qui permet déjà d’acquérir toutes les bases pour pouvoir gérer son entreprise. Je reviendrai sur le sujet de la création d’entreprise pour ceux que cela intéressent dans un article dédié.

Aides régionales

Les aides régionales peuvent vous aider à financer votre projet. Vous pouvez demander à votre conseiller pôle emploi qui pourra vous rediriger. N’hésitez pas également à vous rendre à la mission locale, ou au conseil régional.

Plan de formation

Si vous êtes salariés, plusieurs possibilités s’offrent à vous : vous pouvez soit passer par votre employeur et convoquer votre responsable ou le responsable RH pour en faire la demande. Si votre structure a un bon budget pour la formation, votre entreprise pour financer votre projet grâce à ce qu’on appelle le plan de formation.

Le Fongecif

Si vous ne pouvez pas passer par le plan de formation pour vous financer, il est possible de remplir un dossier au près du Fongecif afin d’obtenir ce qu’on appelle une demande de congé CIF (congé individuel de formation).

Cela vous permet, si votre dossier est accepté, d’avoir une année de formation où en plus du financement de votre formation, vous bénéficiez d’un maintien de salaire. Vous avez un dossier à remplir, une partie par vous, une partie par l’organisme de formation que vous aurez choisi et une partie par l’employeur. L’employeur n’a pas le droit de vous refuser votre formation, s’il le fait, il doit justifier, preuves à l’appui, que vous êtes indispensable et irremplaçable pour votre société. Il faudra bien sûr présenter une lettre de motivation importante, qui va beaucoup jouer dans l’acceptation de votre dossier par le FONGECIF, en reprenant les différents éléments de votre carrière et ce qui vous a amené à vous rediriger vers ce nouveau projet. Il ne faut pas hésiter à aller à des réunions de renseignements au Fongecif afin de vous faire connaitre et de montrer votre implication dans votre envie de reconversion.

Souvent, avant de vous décider sur une formation et donc de demander un financement, il peut être judicieux de faire un bilan de compétences afin d’affirmer votre projet ou de vous ouvrir à d’autres pistes. Le bilan de compétences vous permet de faire le point à un moment de votre carrière et de voir les possibilités qui s’offrent à vous. A l’aide d’outils et de l’expertise d’un consultant psychologue du travail, vous aboutissez petit à petit à un projet avec votre plan d’action à court et moyen terme.

Le bilan de compétences fera l’objet de mon prochain article !

N’hésitez pas à aller sur ma chaîne YouTube et vous abonner pour avoir pleins d’autres vidéos autour du sujet.

 

 



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *