Browse By

Reprise études : toutes les options pour la reprise de ses études


Reprise études : toutes les options pour la reprise de ses études Ooreka

Sommaire

  • Reprendre des études après le bac
  • Obtenir une licence à l’université
  • Reprendre des études sans le bac

Erreur d’aiguillage, insatisfaction professionnelle, désir de progresser, complément de formation… Les raisons sont nombreuses qui peuvent amener à vouloir reprendre des études.

Que l’on ait ou non le bac, il est possible de reprendre des études. De nombreuses institutions permettent la reprise d’études supérieures et l’obtention d’un diplôme ou la poursuite d’une formation diplômante. Suivez le guide !

Reprendre des études après le bac

Vous avez arrêté vos études après le bac ou après quelques mois de licence ou de BTS ? Vous pouvez reprendre vos études en vous inscrivant sur le site Parcoursup.fr, le portail de coordination des admissions dans l’enseignement supérieur.

Bon à savoir : la plateforme d’inscription, Parcoursup, remplace le portail Admission Post-Bac (APB) depuis janvier 2018. Cette plateforme a été mise en place pour simplifier les démarches de pré-inscription dans l’enseignement supérieur en regroupant sur un seul site l’ensemble des formations post-baccalauréat.

Cette plateforme vous permet de postuler, entre autres, pour les formations suivantes :

  • licences (1re année en université) ;
  • à compter de la rentrée 2020 : parcours spécifique « accès santé » avec une option d’une autre discipline (PASS) pour accéder aux études de santé MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) ;

Bon à savoir : la PACES (première année commune aux études de santé) qui conduisait au concours pour accéder en 2e année de médecine est supprimée à la rentrée 2020. De nouvelles modalités d’accès aux études de santé sont mises en place (décret n° 2019-1125 du 4 novembre 2019). Les étudiants peuvent choisir entre différentes voies d’accès aux études de médecine : un parcours spécifique « accès santé » avec une option d’une autre discipline (PASS), une licence avec option « accès santé » (L.AS) ou encore une formation de 3 ans conduisant à un titre ou diplôme d’État d’auxiliaire médical. Le nombre d’étudiants admis en 2e année dans les différentes filières est défini par les universités (numerus apertus) et les agences régionales de santé (ARS).

  • BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) ;
  • DTS (Diplôme de Technicien Supérieur) ;
  • DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) des IUT (instituts universitaires de technologie) ;
  • DEUST (Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques) ;
  • DU (Diplôme d’Université) ;
  • DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) ;
  • CUPGE (Cycle Universitaire Préparatoire aux Grandes Écoles) ;
  • CPES (Classe Préparatoire aux  Études Supérieures) et CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles) ;
  • concours Sciences Po ;
  • DMA (Diplôme des Métiers d’Art), Écoles Nationales Supérieures d’Architecture, Écoles Supérieures d’Art, MANAA (Mise A Niveau en Arts Appliqués) ;
  • formations d’Ingénieurs ;
  • écoles de Commerce ;
  • formations paramédicales et sociales ;
  • MANH (Mise A Niveau en Hôtellerie) ;
  • années préparatoires à l’Université.

Bon à savoir : une ordonnance du Conseil d’État du 2 juin 2017 autorisait le tirage au sort pour sélectionner les étudiants s’inscrivant en première année de licence ou en PACES, depuis la plateforme Admission post-Bac, lorsque les capacités d’accueil de la formation étaient atteintes. Depuis la mise en place de Parcousup, il n’y a plus de tirage au sort des étudiants.

À noter : une contribution vie étudiante et de campus (CVEC) de 91 € (année scolaire 2019-2020) doit être réglée avant l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur. Le paiement de la contribution s’effectue depuis le site de la CVEC. Certains étudiants sont toutefois exonérés (étudiants boursiers ou bénéficiaires d’une aide spécifique annuelle, réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire, etc.).

Obtenir une licence à l’université

Si vous avez entamé une première année de licence il y a quelques années, plusieurs options se présentent à vous :

  • si vous n’avez validé aucun semestre, vous pouvez vous réinscrire à l’université en passant par le site Parcoursup ;
  • si vous avez validé un semestre et si vous souhaitez reprendre vos études dans une autre université, vous devez contacter l’établissement où vous souhaitez reprendre votre formation et demander une équivalence.

Bon à savoir : quand vous validez un semestre de licence, vous cumulez 30 crédits (ECTS) qui sont valables sans limite de durée. Cela dit, l’établissement peut refuser votre demande d’équivalence s’il estime que les matières que vous avez validées sont trop éloignées de celles du diplôme visé.

Autres possibilités :

  • Si vous aviez commencé un BTS sans en obtenir le diplôme, vous pouvez contacter l’université qui vous intéresse. Chaque établissement a son propre mode d’inscription.
  • Si vous avez validé une première ou une seconde année de licence et que vous souhaitez, plusieurs années après, reprendre des études en troisième année dans la même université, vous devez faire une demande de reprise d’études.

Bon à savoir : dans ce dernier cas, c’est l’établissement qui décide si vous pouvez entrer directement en troisième année ou si vous devez refaire certains modules (si les matières ont beaucoup changé, par exemple).

Reprendre des études sans le bac

Cas particuliers

Si certaines écoles n’acceptent que les candidats qui viennent d’obtenir leur bac, d’autres n’imposent qu’une limite d’âge (moins de 26 ans par exemple). D’autres acceptent les candidats atypiques uniquement dans les filières en alternance, qui restent très intéressantes et formatrices.

Préparer un BTS sans le bac

En principe, pour s’inscrire dans un lycée public en BTS, il faut avoir au minimum le niveau bac et dans ce cas :

  • la sélection d’entrée en BTS se fait sur dossier ;
  • les lycées publics examinent très souvent les notes obtenues au bac.

Certains lycées privés acceptent les non-bacheliers, et dans ce cas :

  • ils sélectionnent les candidats uniquement sur les notes obtenues en terminale ;
  • les études de BTS peuvent être effectuées en alternance c’est-à-dire en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ;
  • dans certaines écoles, on vous demandera de repasser votre bac entre la première et la seconde année de BTS.

À noter : dans tous les cas, pour vous inscrire, contactez directement le lycée qui vous intéresse.

Si vous avez arrêté vos études au lycée en classe de Première, vous ne pouvez pas vous inscrire en BTS. L’idéal, alors, consiste à passer le DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) en un an et de tenter une inscription en BTS par la suite.

Faire une école privée sans le bac

Sans le bac, il est possible de postuler dans une école privée en commerce, tourisme, arts, esthétique…

Mais il faut savoir que :

  • les frais de scolarité peuvent être très élevés ;
  • le diplôme n’est pas forcément reconnu et il faut bien vous renseigner vous bien avant de vous engager !

Si vous avez arrêté vos études au lycée en classe de Première, vous ne pouvez pas vous inscrire en BTS. L’idéal, alors, consiste à passer le DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) en un an et de tenter une inscription en BTS par la suite.

Pour en savoir plus :

  • À l’université, tous les diplômes peuvent être obtenus en formation à distance. Cette formule s’adresse tout particulièrement aux étudiants salariés, mères de famille, étudiants en double cursus.
  • La formation continue est un droit donné à tout adulte ayant quitté la formation initiale. Il permet d’aménager des périodes de formation tout en poursuivant son activité professionnelle. Téléchargez gratuitement notre guide de la formation.
  • Diplôme très apprécié et débouchant sur des emplois, le BTS se prépare en deux ans et concerne de nombreuses filières. Une très bonne formule : le BTS en alternance.

Ces pros peuvent vous aider

Ces pros peuvent vous aider

Ouvrir le lien dans un nouvel onglet Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *