Browse By

AD
AD

Inffo formation n° 1008 – Colloque du Rumef : les métiers de la formation dans le souffle des réformes

Aux grands débuts du système français de formation professionnelle continue, à l’aube des années 70, le mot était à la mode. La “formation permanente”, c’était l’idée (autre expression, venue plus tard) de formation tout au long de la vie. En témoigne encore notre consœur Éducation permanente, ou autrefois la revue Actualité de la formation permanente, sans oublier un certain Centre pour le développement de l’information sur la formation permanente. Le terme a resurgi dans l’intitulé d’un colloque – “La réforme permanente de la formation continue” – organisé récemment par le Rumef (Réseau des universités préparant aux métiers de la formation). Voir notre dossier À la une, pages 9 à 14. C’est sans doute lié à sa nature même : l’écosystème de la formation, “challengé” régulièrement par des réformes, a une singulière capacité à s’auto-former, à se réinventer et à faire face. En permanence.

Par – Le 07 avril 2021.

Dossier – Colloque du Rumef : les métiers de la formation dans le souffle des réformes

Les établissements formant aux métiers de la formation sont en première ligne pour analyser les impacts des réformes. Les enseignants et chercheurs réunis au sein du Réseau des universités préparant aux métiers de la formation, le Rumef, ont intitulé leur colloque, qui s’est tenu en visioconférence les 18 et 19 mars 2021, “La réforme permanente de la formation continue”. Il était organisé par une équipe de l’Université de Picardie Jules-Verne (et de nombreux partenaires), autour de quatre axes : gouvernance du champ de la formation, qualification des professionnels, conceptions et pratiques d’accompagnement, individualisation de la formation et autonomie des formés. Les enseignants-chercheurs sont-ils au rendez-vous de l’analyse de ces mutations ? Quels impacts les réformes ont-elles en termes de professionnalisation et de qualification des formateurs, des conseillers, des accompagnateurs ?

Le n° 1008 d’Inffo formation sera disponible en consultation web ici dès le 14 avril 2021.

S’abonner ou se réabonner à Inffo formation 

Boutique Centre Inffo et achats au numéro 

À découvrir également dans ce numéro :

Mise en œuvre de TransCo : le pragmatisme avant tout

TransCo entre dans une phase active de structuration dans les territoires. Innovant dans son approche expérimentale et dans ses ambitions, le dispositif se veut pragmatique. Les acteurs impliqués dans son déploiement en ont précisé les contours lors de l’événement d’actualité organisé par Centre Inffo le 30 mars 2021.

Infographie – L’effondrement puis le retour des stages en entreprise

En 2020, le nombre d’entrées en stages déclarées par les entreprises a diminué de 22 % par rapport à 2019, indique la Dares. Il chute nettement (et logiquement) aux mois de mars, avril et mai, suite au premier confinement. À l’exception de la santé, la totalité des secteurs d’activité sont affectés.

L’interview – Jérôme Sawicki, responsable de la performance opérationnelle du groupe L’Oréal

Le responsable de la performance opérationnelle du groupe L’Oréal partage son expérience d’une formation de très grande envergure – concernant tout le groupe, dans le monde entier – qui a basculé subitement du présentiel au distanciel, au moment du premier confinement. Au rebours des craintes, le taux de satisfaction des stagiaires a été considérable. “Il y aura clairement un avant et un après”, confirme-t-il.

Vu d’ailleurs – Chypre : la formation professionnelle au secours des secteurs en manque de compétences

Bloquée dans nombre de secteurs en raison d’un manque de compétences, l’économie chypriote peut désormais bénéficier de l’ouverture de quatre instituts de formation post enseignement secondaire pour orienter les candidats vers les besoins des entreprises. Une première étape ?

Itinéraire – Denitsa Hristova, technicienne électronicienne automobile

À 28 ans, Denitsa Hristova était en mars 2021 l’une des lauréates de la première édition des trophées Afpa Métiers pour elles, qui “valorise les femmes qui ont osé choisir une formation dans un métier qui accueille moins de 30 % de femmes.” Originaire de Bulgarie, elle se passionne depuis toujours pour la mécanique automobile.

Cet article est-il utile ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *