Browse By

AD
AD

Reprendre des études, bien choisir sa formation, faire un bilan de compétences… : 8 étapes pour changer de métier


GILLES RAPAPORT POUR « LE MONDE »

Devenir thérapeute, ouvrir une librairie ou une boulangerie, se former à la gestion de projets à impact environnemental, au graphisme, au développement de sites Web… Les confinements ont boosté les envies de changement professionnel chez certains actifs, quand d’autres ont été contraints par la crise à une reconversion. Que ce soit pour acquérir des compétences ou changer de vie, vous avez décidé de vous lancer. Mais par où commencer ? On vous guide en huit étapes.

1. S’inspirer

Votre réflexion en est à ses prémices ? Cherchez l’inspiration en écoutant des podcasts spécialisés en reconversion professionnelle – « Génération XX », « Les Déviations » (« Patrick, l’homme d’affaires devenu chamane », « Clotilde, faire de son travail un jeu ») – ou en piochant dans les vidéos de la chaîne YouTube « Défis métiers ».

Sollicitez des personnes qui vous ouvrent à de nouveaux univers – des « mind expenders »,comme les appelle Alexia Colson-Duparchy, autrice du livre De l’art d’envoyer valser sa carrière (Hachette, 2020). « Il ne faut jamais hésiter à parler de ses projets, car il y aura toujours une personne pour vous mettre en contact avec quelqu’un qui est passé par là. Un mentor, c’est aussi précieux qu’un financement », affirme-t-elle.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « On change de trajectoire parce qu’on a réestimé la valeur de ce qui est important pour soi »

Si vous avez un besoin urgent de retrouver du travail, regardez en priorité les formations aux métiers qui peinent à recruter : les secteurs du bâtiment, du sanitaire et social, les métiers liés à la transition écologique, au numérique.

2. Tester sa motivation

Suivre un MOOC (cours en ligne) sur la formation ou le métier envisagé permet de se rendre compte du cadre de la formation – une bonne manière de voir si vous serez capable de vous replonger dans des manuels. L’université de Toulouse propose, par exemple, cinq semaines d’introduction à la psychologie à l’université. Vous hésitez sur les actions à mener ? L’Association pour l’emploi des cadres (APEC) propose de tester votre projet en dix minutes.

Si vous envisagez une reconversion vers un métier physique,avant de vous lancer dans une formation, « faites une immersion pour vérifier que votre corps ou votre mental tiennent le coup », prévient Carine Celnik, fondatrice de la plate-forme TestUnMétier, qui propose, comme son nom l’indique, de tester un métier. Ebéniste, boulanger, boucher, coutelier… les métiers manuels ont la cote chez les cadres en quête de changement, mais il est en effet important de passer de l’imaginaire fantasmé d’une profession à sa réalité. « Se mettre en situation, faire des stages, même de quelques heures, toucher la sphère émotionnelle et corporelle peut éviter bien des déconvenues par la suite. »

Il vous reste 72.95% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *